INTERNET
ELIPS
 

Les médicaments

Dans le but de mieux récupérer d’un infarctus du myocarde ou d’une angine de poitrine et de prévenir de nouveaux épisodes, il est nécessaire de  prescrire plusieurs médicaments dont l’efficacité a été prouvée scientifiquement. Ces médicaments ont été étudiés les uns avec les autres sur des dizaines de milliers de patients et ont été très bien supportés dans la très grande majorité des cas.

Il s’agit de quatre groupes principaux de médicaments :

 

  • Les anti-agrégants plaquettaires 
  • Les bêtabloquants 
  • Les Inhibiteurs de l’Enzyme de Conversion (IEC)
  • Les statines

Les anti-agrégants plaquettaires

Ils « fluidifient » le sang et réduisent donc le risque de formation de caillots. Le chef de fil de ces médicaments est l'aspirine. Souvent, notamment après la pose de stents, il est nécessaire de prendre un autre médicament de ce groupe en même temps.

ATTENTION : l’arrêt de ce second médicament ou de l’aspirine peut provoquer un nouvel infarctus du myocarde, car le stent peut se boucher. Il ne faut donc jamais arrêter ces médicaments sans l’accord préalable de votre médecin traitant / cardiologue. L’effet secondaire principal de ces médicaments sont les saignements qui sont rarement graves.

Les bêtabloquants

Ils ralentissent la fréquence cardiaque, diminuent la tension artérielle et soulagent le cœur dans son travail. Ils ont des effets indésirables souvent transitoires, comme par exemple : maux de tête, fatigue, vertiges, troubles digestifs, diminution de la libido, voire trouble de l’érection. Sachez qu’il en existe plusieurs types et que nous pouvons changer votre bêtabloquant pour un autre qui vous convient mieux.

Les inhibiteurs de l’enzyme de conversion de l’angiotensine (IEC)

Ils dilatent les artères, diminuent la tension artérielle et aident à prévenir la dilatation progressive du cœur. Ils diminuent également le risque de refaire un infarctus. Leur principal effet indésirable est la toux. Dans ce cas, nous pouvons vous proposer un médicament d’une autre classe avec un effet similaire. L’introduction de ce médicament peut aussi provoquer des vertiges, une baisse de tension ou une diminution de la fonction de vos reins. Nous contrôlons très attentivement ces points dès le début du traitement.

Les statines

Elles stabilisent et font regresser les plaques d’athérosclérose et diminuent le taux de cholestérol, avec pour conséquence une diminution du risque de refaire un événement cardiovasculaire. Elles sont en général bien tolérées, mais peuvent provoquer des douleurs musculaires. Dans ce cas, parlez-en à votre médecin traitant / cardiologue.



Ne jamais arrêter un médicament sans en parler à votre médecin traitant ou à votre cardiologue.
Si un traitement est mal supporté, il faut en informer immédiatement votre médecin traitant ou votre cardiologue.


Dernière modification le 23/09/2010